vendredi 16 mai 2008

Emplettes de la semaine: Hideo Azuma et Maka Maka

Comme toutes les fin de semaine, je me suis attardé à la Fnac, pour trouver de quoi nourrir mes yeux le weekend...

Hélas, pas de sorties trépidantes au rayon BD européenne (en attendant le nouveau Garage Hermétique de Moebius...); du coup j'ai picoré dans le rayon manga.



Journal d'une disparition de Hideo Azuma est une autobiographie, où Azuma relate son alcoolisme et comment il en est venu à s'exclure de la société, à lâcher son job de mangaka et à vivre comme un SDF, au cours des années 1990...
Dit comme ça, on peut s'attendre à un mélodrame âpre et sinistre, mais que nenni! Le dessin est rond comme celui d'Osamu Tezuka, et Azuma adopte un ton très drôle: l'alcoolisme et ses conséquences ne sont pas dissimulées mais les nombreuses anecdotes humoristiques allègent le récit.
Une histoire au ton surprenant mais très réussie!



Et dans tout un autre genre, Maka Maka, un manga bien plus léger de Kishi Torajiro, puisqu'il s'agit d'un yuri (manga lesbien) érotique! Il s'agit de courts épisodes pleins de tendresse et de sensualité entre les deux héroïnes; le ton est assez adulte, bien que les histoires présentées ne soient pas très élaborée. Parfois on se rapproche des manga de Ebine Yamaji.
Enfin, le dessin est superbe, très propre, réaliste et sensuel, ET en couleurs!


Attention, ce n'est pas du hentaï mais la lecture est à réserver aux plus de 15 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire