vendredi 2 mai 2008

Emplettes: Tezuka et Le Capitaine Ecarlate

Eh bien pas grand chose de folichon dans les présentoirs de nouveautés BD aujourd'hui!

Deux titres, que j'ai préféré lire sur place, avant de les reposer, déçu:
  • Le multivers préféré de Jodorowsky s'agrandit avec Final Incal (tome 1). Publié dans un glorieux noir et blanc vendue sous le terme d'"édition prestige"... ces petits malins du marketing semblent attendre que l'on ait tous acheté cette édition, pour éditer ensuite une version couleur... Bref. On apprécie d'autant mieux les superbes planches de l'espagnol Ladron, dans un style moebusien du plus bel effet . Par contre, le scénario est pénible: Jodorowski s' autoparodie, s' essouffle à ressusciter une troisième fois (ou quatrième, j'ai perdu le compte...) John Difool et ses amis: pas de surprises, toujours les mêmes blagues, etc. Pénible, vraiment.
  • Marvel Zombies tome 2: je l'avait lu il y a quelques semaines, je l'ai re-feuilleté aujourd'hui pour voir si je ne m'étais pas trompé alors. Bah non: c'est un énorme ratage! Et c'est assez moche en plus. Notons une fin lamentable, digne de... d'un Chair de Poule par exemple (référence tout à fait moisie).

Résultat, je me suis rabatu sur de la valeur sure:
  • le 8e tome d'Histoires pour tous d'Osamu Tezuka: 4 nouvelles au menu. Du fantastique moderne, de la mythologie grecque et de la science-fiction; éclectisme des thèmes et variété des émotions.


  • Le Pirate Ecarlate de David B. et d'Emmanuel Guibert, d'après l'oeuvre de Marcel Schwob. BD lue il y a des années (sortie en 2000), et restée dans mon top50 personnel. Pourquoi? Un dessin somptueux de Guibert; et une histoire mystérieuse à souhait, où ça parle de meurtres atroces et de pirates à la tête coupée dans le Paris des années 1900...
    Lien vers "Le Roi au Masque d'Or" nouvelle de Schwob jointe à la BD, pour avoir un juste aperçu de ce écrivain méconnu.



La double page 12-13

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire